Humanitaire : uriner pour cultiver !

La moquette qui va révolutionner l’agriculture dans les camps de réfugiés !

Elle ressemble à une dalle en plastique à travers laquelle poussent de petites touffes d’herbe. Elle n’a l’air de rien et pourtant cette moquette RISE pourrait bien changer le quotidien des quelques 460 camps de réfugiés recensés dans le monde par l’ONU (sans compter les bidonvilles et “jungles”).

Mise au point par des étudiants mexicains ce textile innovant permet de faire germer des plantes sans eau, sans terre mais grâce à l’urine.
Composé de carbone et de filtres de bambou, son revêtement est entièrement biodégradable et transposable sur tous types de terrains.

Des problématiques récurrentes dans les camps

Tout d’abord, il y a l’odeur : les effluves d’urine embaument les camps humanitaires. Les sanitaires sont inadaptés à la foule vivant dans ces zones de transit ce qui ajoute du désagrément à la vie quotidienne.

Il y a également une problématique d’autonomie car les camps ont des difficultés à ne pas dépendre d’aide extérieure et des ONG.

Enfin, certaines zones sont atteintes de famine car le sol est de mauvaise qualité et la sécheresse empêche l’agriculture.

Rise comme solution innovante et durable

Grâce à RISE, les nombreuses vertus de l’urine sont utilisées. En effet, l’urine est un fertilisant naturel très efficace !

Cette moquette est une manière de la “recycler” tout en faisant pousser des plantes : moins d’odeurs et plus de vert !

En plus, elle peut être cultivée 10 ans, de quoi créer une activité économique pérenne.

Imaginez chaque foyer recevant quelques mètres carré et des graines à planter pour faire son propre potager au sein du campement.

 

moquette rise innovation camps

Innovons au service de l’humanitaire !

Ces “villes improvisées” de transit perdurent malheureusement des années. D’après l’ONU, un migrant reste en moyenne 17 ans dans un camp. Dans le monde en 2016 on recense 65,5 millions de migrants (ce qui représente quasiment la population française). Ce type d’innovation peut changer le quotidien de ces personnes.

Les innovations à des fins humanitaires comme celles-ci permettent de repenser la vie dans les campements et d’être ingénieux pour trouver des solutions durables.

Laisser un commentaire