Brown-out: stoppons ce mal-être au travail

brown out travail

Après le burn-out, ce syndrome d’épuisement professionnel, et le bore-out, la pathologie de l’ennui professionnel, un nouveau mal-être au travail pointe le bout de son nez pour de plus en plus de salariés : bienvenue au brown-out !

Comment se sent-on lors d’un brown-out ?

Dans la langue de Shakespeare, brown-out veut littéralement dire “baisse de courant”. Cette chute de tension se révèle lorsqu’un beau matin on se réveille et qu’on réalise que notre travail n’a pas de sens. Cela peut passer par plusieurs choses : trouver absurde ses missions quotidiennes, avoir des tâches que l’on juge inutiles ou contre-productives, ne pas comprendre son rôle dans l’entreprise, faire partie d’une entreprise qui a des valeurs complètement différentes des nôtres, etc. S’en suivent un malaise et une dimension dépressive créés par le manque d’intérêt total pour notre travail.  

Du coup, on n’a plus envie d’y aller et on ne comprend même plus ce qu’on fait là. Contrairement au burn-out où l’on va tomber dans un état d’épuisement subitement, avec le brown-out on reste fonctionnel et en capacité de travailler, il faut donc être prudent et ne pas en ignorer les symptômes.

Une augmentation des brown-out ?

Je ne peux pas dire que ce soit une surprise. Les nouvelles contraintes du travail moderne, la rapidité, la segmentation extrême des tâches, l’augmentation du nombre de “bullshit jobs” sont autant de raisons qui font augmenter le nombre de brown-out. J’ajouterai également que pour toutes les nouvelles générations, cette dimension est amplifiée car dès la fin de nos études nous avons envie de changer les choses, d’avoir un impact sur le monde et d’accéder à une entreprise qui comprend l’importance de notre bien-être. Alors quelle déception de se retrouver face à un métier très différent de ce qu’on attendait et de se lasser rapidement.

De plus, François Baumann, auteur de “Le brown-out : Quand le travail n’a plus aucun sens”, remarque que beaucoup de burn-out sont en fait des brown-out. L’épuisement physique et intellectuel ressenti est dû à la désespérance à errer sans but et au manque de foi dans nos activités quotidiennes. Le sentiment d’inutilité devient une obsession.

Comment éviter le brown out ?

Mieux vaut prévenir que guérir

Le premier conseil est donc de s’écouter ! Si tu ne comprends pas l’intérêt des tâches qui te sont confiées, que tu vas au travail à reculons ou que tu regardes ta montre à tout bout de champ, il faut se poser les bonnes questions. Il est possible que ce soit simplement une période de creux dans l’activité de ton entreprise, mais lorsque l’anxiété et la déprime commence à se montrer, il faut tirer la sonnette d’alarme.

signes brown out
Les 10 signes du brown-out par le Telegraph 

Sortir de la routine : un changement radical

Si tu as identifié ce malaise, parles-en à ton manager. La meilleure solution pour contrer le brown-out est un changement radical : promotion ou changement de poste dans l’entreprise. Ça te permettra d’intégrer un environnement de travail nouveau et de retrouver l’excitation du challenge. Si le manager n’est pas à l’écoute ou que tu sais que tous les postes de l’entreprise sont voués à te faire retomber dans les mêmes travers, alors il faut penser à une alternative plus radicale. Une démission ou une reconversion peuvent être des solutions.

Je suis tombée sur ce site qui recense les témoignages exceptionnels de reconversions professionnelles, de quoi s’inspirer et se motiver à changer de vie ! 

Enfin, pourquoi pas prendre ton sac-à-dos et ton ordinateur pour devenir digital nomad aux quatre coins du monde? Voyager tout en travaillant, il n’y a de meilleur moyen de fuir la routine et de s’épanouir. Aujourd’hui beaucoup de personnes sautent le pas car contrairement aux idées reçues, pas mal de métiers te permettent de travailler en indépendant.

Ne laissons pas ce nouveau mal-être qu’est le brown-out nous avoir. Il y a tellement d’entreprises, de projets et de métiers passionnants dans ce monde, alors place au positif et à un travail qui te comblera !

Laisser un commentaire